Périgord

vannier

Magiques découvertes chez un artisan-vannier de Dordogne où tout m’émerveille. Avant de vous faire découvrir sur la e.shop de Ladivine les produits de cette rencontre, une avant-première pour aider à comprendre d’où viennent et comment sont créées ces merveilles.

En janvier, date de ma visite, les champs autour de l’atelier sont juste comme il faut avec des tiges bien droites d’osier de différentes couleurs, quelques jours avant la coupe. Le vannier a la gentillesse de m’expliquer la culture des variétés d’osier qui outre l’aspect esthétique ont aussi une fonction mécanique différente. Cultiver ce matériau est une opération difficilement maîtrisable, longue et délicate.
L’oseraie compte environ une dizaine de variétés, osier brut ou osier blanc, plus difficile à décortiquer.
Tris, séchage, moule, ourdissures des brins, bordures, pose des anses seront les étapes suivantes et une aventure à suivre